lundi 30 mai 2011

Sixx Am - This is gonna hurt

Bonjour Lecteurs de Musique d'une Nation !

Aujourd'hui, je vous fais part de mes impressions sur le dernier album de « Sixx Am » Il a pour titre « This is gonna hurt ». Il est la deuxième sortie solo de Nicki Sixx de « Motley Crue ».


Cet album, je l'attendais depuis fort longtemps. Le premier album, « The Heroin Diaries Soundtrack », m'avait mis sur le cul. J'en suis ressorti en me disant que Nicki Sixx compose de l'excellente musique lorsqu'il ne le fait pas pour « Motley Crue ».

Et maintenant, le deuxième ?

Dès les premières notes, on reconnaît bien le son. Un son bien à eux. Le son est moderne et d'actualité. Encore une fois pour cette album, on ne peut faire aucun lien avec « Motley Crue ». « SixxAm » étant un projet complètement différent ayant sa propre identité.



« This is gonna hurt » sonne très « hard FM » mais n'y voyez pas là un défaut, bien au contraire. L'album est rempli de « simple » potentiel. D'ailleurs, je ne comprend pas le choix du premier "simple" "The lies of the beautiful people". Pièce, qui a mon sens est un peu en retrait....

Les chansons ?

Il y a temps de chose à dire que j'en perd mon latin. « Sure feels right » est vraiment bien avec ses accents de ballade rock et une touche country. Il y a aussi, « Life forever » qui sonne très rock fm avec son coté alternatif que je n'ai pas détesté.

« Oh my God » fait penser à U2 dès les premières accords et est agrémenté de deux solos de guitares joué en maître. La pièce est à la limite de ce qu'on pourrait appeler une « Power Ballad ». Cette chanson, qui est quant à moi « LA » pièce de l'album, débute la fin de l'album qui est assurément une des meilleurs fin de disque de hard fm que j'ai écouté depuis longtemps.
­
L'album enchaîne avec « Goodbye my friends » une pièce plus rock et plus progressive avec une introduction jouée au piano qui rappelle un peu à ce que « Savatage » nous avait offert sur « Dead Winter Dead ». Le chanteur se donne vraiment à font sur cette pièce. Les arrangements sont presque parfait; les guitares, la voix ainsi que des violons s'y côtoyant.

L'album se termine avec « Skin ». Une pièce piano voix. Cette pièce est différente du reste de l'album et met l'accent sur les talents du chanteur.

Certe « The Heroin Diaries Soundtrack » était un très bon disque qu'on écoute de la première pièce à la dernière mais « This is gonna hurt » amène ailleurs. Il n'est pas le genre de disque qu'on écoute d'un bout à l'autre.

Cependant, il mérite de s'y attarder et a bel et bien sa place dans une collection disque!

Sebastien Tremblay

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seuls les membres de ce blogue sont autorisés à publier des commentaires.