mercredi 21 septembre 2011

Anthrax - Worship Music / Chronique

D'entrer jeux, je vous avoue ne pas être un très grand fan d'Anthrax. Cependant, je connais le groupe depuis ses débuts.

Les albums que j'ai aimés sont « State of euphoria », « Persistance of time » et l'excellent « Volume 8 ». De plus, certains simples ont marqués mon adolescence comme par exemple; « Mad house ».


Autographes obtenues lors de la tournée Nord-Américaine pour Volume 8

Alors voilà, j'ai appris, il y a déjà un moment, que « Belladonna » serait le chanteur sur l'album « Worship music » en remplacement de John Bush. Il faut savoir que Joey Belladonna est le chanteur d'origine du groupe.



« Worship music » est certes très bien fait. L’expérience ainsi que le savoir faire s'entendent tout au long de l'album. De plus, le disque possède d'excellents arrangements ainsi qu'une production en béton armée.

Alors, j'en pense quoi?

Ça ne colle pas! Malgré un album presque parfait dans la technique; je ne le ressent point. Seulement deux pièces sortent du lot, « In the end » et « Judas priest ». De plus, Belladonna semble avoir mal vieilli et j'ai la forte impression que les vieux conflits entre Scott Ian et Joey Belladonna sont toujours d'actualité.

Pourquoi je le vois ainsi?

Pour être honnête; je ne sais pas pourquoi. C'est peut-être parce que j'ai beaucoup apprécié le travail de Bush sur Volume 8 ou bien que je suis trop nostalgique de la période euphoria persistance. Allez savoir...

Par contre, si vous êtes un fan de la première heure cette album est pour vous! Vous y trouverez votre compte à coup sur. Il semblerait d'ailleurs que vous soyez plus d'un à apprécier ce disque puisque ce dernier est entré à la douzième position du Billboard Américain avec 28 000 copies vendu dès la première semaine...

Sebastien Tremblay

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seuls les membres de ce blogue sont autorisés à publier des commentaires.