dimanche 9 décembre 2012

Fateless; chronique

Bonjour et bienvenue sur Musique d'une Nation.

Une fois de plus, je vais vous parler d'une artiste qui vient de chez nous. Comme quelques autres, le groupe mérite votre attention comme n'importe lequel des groupes internationaux que vous aimez écouter.

Le groupe s'est formé en 2006 et provient de la grande région de Montréal. Ils ont maintenant un album, « Dawn of ignorance », qui est sorti en juin dernier.

Vous l'aurez peut-être deviné, je vous parle du groupe « death metal » mélodique « Fateless ».


En commençant, je dois dire qu'il n'y que le chant de « François-Xavier Jodoin » qui soit death. Pourqoi? Parce que la musique jouée par « Fateless » est bien plus dans la lignée du « heavy métal mélodique » traditionnelle.

J'aurais apprécié un chant un peu moins guttural...

Par contre, j'ai beaucoup aimé le jeu des guitares, « Fearless » et « Shining star », les riffs ainsi que les solos des guitaristes sont géniaux et les melodies; se qui ajoutent beaucoup au son de « Fateless ».

De plus, une mention spéciale au denier titre du disque; « L'horloge ». Fateless y est allé d'un texte de « Charles Baudelaire ». Le résultat est à la fois surprenant ainsi qu'intéressant.

En plus de ce titre, une autre pièce fait honneur d'être dans la langue de Molière; « Élégie du gouffre ». J'ai apprécié le petit côté progressif du morceau.

Je pense que « Fateless » devrait exploiter les chemins francophone ainsi que progressif dans le futur.

Pour vous donner une meilleure idée de l'art que « Fateless » fait, voici le titre « Fearless ». Le « stream » est autorisé par le « Alexandre Clarke »; l'un des guitaristes du groupe.


Au final, Fateless ne réinvente rien du tout.

Par contre, Fateless se démarque avec le jeu de ses deux guitaristes, « Alexander Clarke » et « Jonathan Fontaine ». À eux seuls, ils font que « Dawn of ignorance » est un bon disque et qu'il mérite l'attention.

Le disque peu être obtenu via le groupe lui-même lors des concerts ou bien simplement via sur Facebook.

Merci de lire Musique d'une Nation.

Sebastien Tremblay

2 commentaires:

  1. De la vraie merde ce groupe.

    Sébastien Tremblay, as-tu vraiment écouté l'album?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Écouter cette musique c'est comme vouloir s'exciter avec des photos de femmes nues des années 20.
      Il faudrait un peu de Viagra pour que ça lève.

      Effacer

Remarque : Seuls les membres de ce blogue sont autorisés à publier des commentaires.