dimanche 2 juin 2013

Chronique: Cryptik Howling - Synthetic ascension design

Bonjour Lecteurs de Musique d'une Nation.

Cryptik Howling est un groupe Black Metal québécois de Rouyn-Noranda. Le groupe a deux productions depuis ses débuts ; soit « Victium Intus » en 2002 et « Them » en 2010.

Ce n'est pas la première fois que je parle d'eux ici. J'ai écrit en décembre 2011 une chronique pour leur seconde production « Them ».

C'est donc en connaissance de cause que j'ai écouté le nouveau disque sorti ce printemps.

C'est le 10 avril dernier que le groupe a lancé son nouvel album. Celui-ci est sorti sans le support d'une maison de disque contrairement au précédent opus et porte le titre de « Sythetic ascension design ».


En terrain connu...

C'est dès le départ que le ton est donné. « Synthetic ascension design » est la suite logique de l'album précédant;« them ». L'influence majeure du groupe, « Dimmu Gorgir », se fait toujours sentir sauf cette fois-ci que le groupe en prend quelque peu ces distances et lorgne plus vers des sonorités « Black/Death » dans la ligner des polonais de « Behemoth ».

Le nouvel album est une bonne coche supérieure aux précédentes productions.

« Synthetic ascension design » sonne sinistre. C'est le meilleur terme que je puisse trouver pour définir l'ambiance qui se dégage de ce nouveau disque. La voix du chanteur, Dominic Mongrain-Theriaul, ainsi que les guitares, Sebastien Gagnon et Samuel Pruneau, y sont pour beaucoup.

C'est cet angle de la musique de Cryptik Howling qui dégage le plus de l'album. Après quelques écoutes; des titres telles que « World Shepered », « Dead Tree », « Caligastia » et quelques autres font toujours leur effet!

« Synthetic ascension design » ne serait pas un bon disque s’il n'avait eu un aussi bon travail de fait derrière chacune des pièces. Le Production et bien au rendez-vous, mais des choix judicieux ont été fait lors des arrangements et très certainement lors du mixage de l'album.

S’il y a point négatif à mentionné, c'est la forte influence Dimmu Borgir. Elle est certes moins présente mais c'est ce qui  me fait décrocher par moment de « Synthetic ascension dedign ». C'était aussi d'ailleurs le cas pour « them".

Comme pour l'opus précédant, Cryptik Howling a même produit un clip. Il ne m'a pas laisser totalement indifférent. Il est pour la seconde pièce de l'album « World Shephered ».  Le clip est de bonne qualité. De plus, la pièce choisie pour le clip représente vraiment bien l'album.



Comme je mentionne plus haut l'album sort sans le support d'une maison de disque, mais il est très facile de l'obtenir. Il y a Profusion qui le tient en magasin et peut aussi être obtenu via la plateforme bandcamp en format numérique ou physique. 

Sinon, il vous restera toujours la possibilité de l'acheter lors des concerts du groupe.

Merci de lire Musique d'une Nation.

Sebastien Tremblay

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seuls les membres de ce blogue sont autorisés à publier des commentaires.