lundi 14 octobre 2013

Untimely Demise - Systematic eradication; chronique

Bonjour Lecteurs de Musique d'une Nation.


Le groupe thrash canadien Untimely Demise est maintenant au catalogue de Punishment 18 Records. La maison disque mettra en marcher le 28 octobre prochain le nouvel album du groupe; « Systematic eradication ».

Le groupe des frères Cuthbertson, basé à Saskatoon, a déjà deux disques derrière eux, « Fully speed metal » et « City of steel ». Ces albums sont tous deux sortis sans support d'une maison de disque.

« Systematic eradication » est donc le premier disque du groupe a sortir via une maison de disque. Je dois aussi avouer qu'il est aussi le premier album qui me plait réellement d'eux.

Les influences du groupe sont multiples, mais les premières qui me vienne en écoutent « systematic eradication » se sont les groupes américains Exodus et Megadeth.

« Systematic eradication » a été produit par Glen Drover ex-Megadeth et ex-King Diamond. La production est béton et les agencements sont bien faits. Elles respirent l'expérience et le savoir-faire.

De plus , la pochette a été faite par nul autre que Ed Repka. Ce dernier a déjà travaillé avec Death, EvilDead, Magadeth, Vio-lence et plusieurs autres groupes.

Untimely Demise s'est très bien entouré pour ce disque.

Il est certain que le groupe canadien frappe un grand coup avec ce disque. « Spiritual embezzlement », « Redempation », « Navigator's choise » et l'excellente « A worrior of blood » sont quelques titres que se démarque du lot. Ceux-ci m'ont fait apprécier le "thrash metal" de Untimely Demise pour la première fois. 

Pour vous faire une meilleur idée, écoutez le "stream" de la chanson "Spiritual embezzlement". A elle seul, elle représente très bien « Systematic eradication ».



Au final, je ne peut que fortement vous recommander le nouvel album Untimely Demise.

Merci de lire Musique d'une Nation.

Sebastien Tremblay

1 commentaire:

  1. Ce groupe a un grand talent, il mêle le Thrash le plus classique (Bay Area) à des influences européennes (Kreator, Carcass) et de grandes inspirations mélodiques. Bref, j'adore les 2 premiers albums (en fait un LP et un EP, déjà des pochettes Repka), mais celui-ci est encore meilleur. Incontestablement pour moi, petit Français, un des plus grands disques de Thrash de 2013.

    RépondreEffacer

Remarque : Seuls les membres de ce blogue sont autorisés à publier des commentaires.