samedi 5 avril 2014

Anvil - Hope in Hell

Bonjour Lecteur de Musique d'une Nation.

Chaque mois, j'écoute des dizaines de disque. Ce qui m'amène à suivre la carrière de plusieurs artistes depuis longtemps. Certains m'ont fait vibrer, d'autre m'ont déçu et plusieurs laissé sur ma faim.


La formation canadienne Anvil a sorti fin 2013 son nouvel album « Hope in Hell ». Le disque fait suite à « Juggernaut of justice » sortit en mai 2011. Il m'a fallu quelques mois pour l'obtenir puisque je n'avais pas de réel intérêt suite à « Juggernaut of justice ». Il aura fallu un crédit de 15 $US chez « TheOmega Order » pour que je me décider d'ajouter le disque à ma collection.

Le « riff » est archi connu!

J'ai bien failli ne pas me rendre à la fin. La troisième pièce, « Through with you », m'a beaucoup surpris puisque le début de la pièce m'a fortement rappelé « Smoke on the water » de Deep Purple. Les gars de Anvil, Lips, Reiner et Sal, ne peuvent pas prétendre ne pas connaître. Quand bien même que le "riff" est modifié quelque peu, le « riff » en question est archi connu! Le disque c'est donc ramassé dans un coin pendant quelques semaines...

J'ai fini par reprendre l'écoute de l'album en prennent bien soin de passé la troisième pièce. Après plusieurs écoutes je pourrais réécrire ce que je disais pour l'album précédant puisque presque rien n'a bougé depuis l'album précédant.

Tout est là!

Du début à la fin, il y a de bonnes mélodies, des solos dignes de ce nom, des rythmiques bien accrocheuses ainsi qu'une guitare basse bien présente. Malgré une production sans reproche, il manque toujours ce petit quelque chose qui ferait de Anvil une formation d'envergure au Canada.

Malgré tout j'ai bien aimé certains titres tels qu’« Eat your words », « Pay the toll », « Badass rock n'roll » et « Shut the f**k up ». D'ailleurs, cette dernière demeure selon moi « la » meilleure pièce de « Hope in Hell ».


En terminant, « Hope in Hell » n'est pas un mauvais disque, tout comme son prédécesseur, mais les nouvelles compositions y sont en tout point semble et je crois que seul les inconditionnels du groupe y trouveront leur compte.

Sebastien Tremblay

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seuls les membres de ce blogue sont autorisés à publier des commentaires.