dimanche 11 mai 2014

Harlott - Origin; Du sang neuf!

Bonjour Lecteurs de Musique d'une Nation

Il y a parfois des albums qui me déçoivent et dès la première seconde où il commence à jouer. Quelques fois, ils ont été composés par mes artistes préférés. Par contre, il arrive aussi qu'un album me laisse tout simplement sans mot. La plupart du temps, lorsque cela arrive, l'album à été composé par de purs inconnus...



Du sang neuf!

« Harlott » est un groupe « thrash » d'Australie et n'a que deux EP qui sont sortis avant leur premier album. La formation est composée de quatre musiciens; Tom Richards, Dan Van Twest, Ryan Butler et Andrew Hudson. Ce dernier n'en est pas à ces premiers pas. Hudson fait aussi parti de la formation « Metalcore » « Naberus » en temps que guitariste.

« Origin » de « Harlott » est paru sur l'étiquette « Punishment 18 records », le 31 mars dernier. Il faut savoir que le disque est paru de façon indépendante en novembre 2013 et ce de façon presque anonyme de ce coté de la planète.

« Origin » est composé de douze titres dans la plus pure tradition « Thrash ». Les influences sont nombreuses, mais j'y ai facilement décelé « Slayer », « Testament » et « Kreator ».

L'ensemble sonne terriblement bien!

Il s'agit d'un premier album, mais la production est au rendez-vous et elle peut se comparer aux plus haut standards « Thrash » et cela sans rougir. Les morceaux sont exécutés avec brio et justesse par tout le groupe.

Les « mosh pit » seront mortels en concert!

C'est ni plus ni moins qu'un déferlement de riffs de guitare en feu et des solos qui s'amusent avec la stéréo sur une batterie en furie du début à la fin.

À mon avis, c'est un bon album qui est bon d'un bout à l'autre. Sauf que les titres « Infernal massacre », « Regression », « Virus », « Ultra-Violence » et la pièce titre de l'album sont les pièces les plus percutantes de « Origin ». 

Cependant, je dois mentionner un petit bémol.  « Origin » est certe un très bon album mais il ne contient pas de véritable « single ». Le disque est trop uniforme...

Sauvent avec ce genre de production les chanteurs sont linéaires et ont peine à faire croire à leurs jeux. Ici ce n'est pas du tout le cas. J'ai beaucoup aimé le chant du chanteur, Andrew Hudson. Le gars dégage beaucoup et ajoute beaucoup en intensité. Son timbre de voix fait pensé à celui de Steve Souza qui fut entre autres chanteur de « Exodus » et « Tenet ».


Au final, « Origin » est hymne « thrash » qui s'adresse à tous les admirateurs de la "Thash Bay Aera" des années quatre-vingts ainsi que de la nouvelle vague « thrash » dans la veine des groupes américains « Havok » ou « Warbringer ».

L'album est disponible en ligne via le groupe ici ou via ebay ici.

Merci de lire Musique d'une Nation.

Sebastien Tremblay

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seuls les membres de ce blogue sont autorisés à publier des commentaires.